C.Ronaldo 11933Cristiano_Ronaldo

 

 

cristiano-ronaldo-20071205-346581

 

 

 

cristiano_ronaldo

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x1qwkg

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

75953_MANCHESTERUNITED_RONALDO_SO

 

 

219130199_small

 

C.Ronaldo vs Ronaldhinho ?

Voir les résultats

 

1778917978

 

 

C.Ronaldo vs Kaka

Voir les résultats

 

 

730894430

 

 

 82471_REALMADRID_CRISTIANORONALDO_070709

 

 

1_e303602d7600dd7d8a0dd69200927d7c_475

 

 

C.-RONALDO---copie

 

photo-du-jour-meme-c-ronaldo-est-reveur_31098_4563

 

c_ronaldo_carnaval

 

 

1144434744

 

730893016_small

 

 

C.%20Ronaldo

 

kaka-et-c-ronaldo-sont-enfin-reunis-a-madrid

 

OQOnWZFMypIl

 

OU

 

wFv9XXHKw6SF

 

2542586911_small_2

 

C.Ronaldo+CL+2009

 

 2483655875_small_1

 

2483659035_small_1

 

 

497404057

 

 

2437977215_small_1

 

 

LouNaldo300

 

 

1410936159_1

 

 

1928212643_1

 

 

515523868_small

 

 

PortNo.17SkillsBAll0607

 

 

2089367699_4

 

 

time-ano

 

 

http://images.google.fr/images?hl=fr&rlz=1T4GZHY_frFR247FR247&um=1&q=c.ronaldo&sa=N&start=0&ndsp=18

 

 

Cristiano Ronaldo Football pictogram.svg
C Ronaldo.jpg
Situation actuelle
Club actuel Espagne Real Madrid
Numéro 9
Biographie
Nom complet Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro
Nationalité Portugal Portugal
Naissance 5 février 1985 (1985-02-05) (25 ans)
à Funchal, Portugal
Taille 1m86[1]
Poste Milieu offensif/Aillier
Surnom(s) CR7[2], CR9[2], Abelinha
Parcours junior
Saison Club
Parcours professionnel *
Saison Club Matchs
(Buts)
Sélection(s) en équipe nationale **
Année(s) Équipe Matchs
(Buts)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Cristiano Ronaldo Dos Santos Aveiro dit Cristiano Ronaldo est un joueur de football portugais né le 5 février 1985 à Funchal, évoluant au poste d’ailier ou de milieu offensif au Real Madrid. En décembre 2008, il remporte le Ballon d’Or, succédant au Brésilien Kaká. Après un transfert de 94 millions d’euros au Real Madrid, il devient ainsi le joueur le plus cher de l’histoire du football devant Zinedine Zidane et Kaká. D’autre part Cristiano Ronaldo est le joueur de football le plus rapide au monde, selon une étude allemande en 2009, il peut atteindre la vitesse de 33,6 km/h[6].

Le 12 janvier 2009, il est élu meilleur footballeur de l’année FIFA 2008.

Sommaire

[masquer]

//

Carrière de joueur [modifier]

En club [modifier]

Sporting Clube de Portugal [modifier]

Cristiano Ronaldo débarque à l’âge de 11 ans à Lisbonne, recruté par le Sporting Club de Portugal[2]. Il joue alors pour toutes les catégories d’âge du club. Du fait de sa qualité de jeu, il joue fréquemment contre des joueurs de 1 ou 2 ans de plus que lui. C’est à 16 ans qu’il est repéré par Laszlo Bölöni, à l’époque entraîneur de l’équipe première du Sporting, qui le fait jouer quelques matches amicaux avec l’équipe professionnelle. Dès lors, il intéresse Liverpool qui le repère dans un tournoi international, mais le club le trouve trop jeune.

Cristiano Ronaldo fait ses débuts dans le championnat portugais avec le Sporting Clube de Portugal contre Moreirense au cours d’un match où il marque deux buts. Lors de la saison 2002-2003, il joue 25 matches et marque trois buts en championnat.

Manchester United [modifier]

180px-Cristiano_Ronaldo_of_Manchester_United%2C_November_5%2C_2008

magnify-clip

Christiano Ronaldo sous le maillot de Manchester United

L’avenir de Cristiano Ronaldo bascule le 6 août 2003, lors de l’inauguration du stade Alvalade XXI. Alors que le Sporting reçoit Manchester United, Cristiano Ronaldo fait un match sensationnel et le Sporting gagne 3-1. Au retour, les joueurs de Manchester ne parlent que de lui et demandent à Alex Ferguson de le recruter[7]. Le 12 août 2003, Cristiano Ronaldo signe à Manchester United pour 18 millions d’euros. Il demande à utiliser le numéro 28, le même qu’il porte au Sporting l’année précédente, mais Ferguson lui donne le mythique n°7 du club porté par des joueurs qui ont écrit l’histoire du club comme Bobby Robson, George Best, Eric Cantona et David Beckham[7],[8]. Il fait ses débuts en équipe première le 16 août contre Bolton. Il devient alors titulaire et est de plus en plus influent dans l’équipe.

La saison 2006-2007 est celle où Cristiano apparait aux yeux du grand public. Il marque 23 buts et réalise plus d’une vingtaine de passes décisives toutes compétitions confondues, ce qui lui vaut le titre de meilleur joueur et de meilleur jeune de Premier League[9], remportant au passage le championnat d’Angleterre avec son équipe de Manchester United et échouant en demi-finale de la Ligue des Champions face au Milan AC, futur vainqueur de la compétition. On parle alors de lui comme un candidat sérieux au Ballon d’or 2007, mais c’est le brésilien Kaká qui l’emporte, Cristiano Ronaldo finissant second. Selon de nombreux observateurs, c’est durant cette saison que son apport au jeu mancunien est le plus important. En effet, en plus d’un grand nombre de passes décisives, le jeu du portugais, basé sur de nombreux dribbles et très technique, est résolument plus spectaculaire.

C’est lors de cette saison qu’il marque ses deux premiers buts en Ligue des Champions face à l’AS Rome le 10 avril 2007, lors de la victoire des Red Devils face aux Italiens (7-1). En Premier League, il marque son premier triplé avec Manchester United le 12 janvier 2008 face à Newcastle United, lors de la 22e journée.

En janvier 2008, il prolonge son contrat à Manchester United jusqu’en juin 2012, mettant -pendant un court laps de temps – un terme aux spéculations sur un éventuel transfert au Real Madrid qui est prêt à débourser 90 millions d’euros[10]. Il perçoit un salaire annuel de 9 millions d’euros, devenant le Red Devil le mieux payé de l’histoire devant son coéquipier Rio Ferdinand[11].

La saison 2007-2008 est celle de la confirmation, en effet Cristiano Ronaldo finit meilleur buteur de Premier League avec 31 réalisations en 34 matches (dont 31 titularisations)[12] et de la Ligue des Champions avec 8 buts en 11 matches[13]. Et est élu meilleur joueur de l’année par ses pairs, la presse et le public.

Mais surtout il réalise avec son équipe un doublé championnatLigue des Champions. Il est élu meilleur joueur de la Ligue des Champions et reçoit dernièrement le Soulier d’Or, trophée récompensant le meilleur buteur de tous les championnats européens confondus. Pendant cette saison, CR7 évolue beaucoup : plus physique, moins de grigris et plus d’efficacité devant les but.

Le 15 novembre 2008, il passe la barre des 100 buts avec Manchester United en incrivant ses 100ème et 101ème buts contre Stoke City.

Le 2 décembre 2008, il remporte le Ballon d’Or 2008 devant Messi et Fernando Torres. Il est le troisième ballon d’or portugais après Eusebio (1965) et Luis Figo (2000). C’est aussi le quatrième ballon d’or évoluant à Manchester United après Denis Law en 1964, Bobby Charlton en 1966 et George Best en 1968. Il est aussi élu meilleur joueur FIFA de l’année 2009.

Real Madrid [modifier]

180px-Kaka_and_Cristiano_Ronaldo_of_Real_Madrid%2C_August_29%2C_2009

magnify-clip

Avec le maillot floqué du numéro 9, Cristiano Ronaldo fait ses débuts avec le Real Madrid avec Kaká

Le 26 juin 2009, après deux ans de rumeurs persistantes, le Real Madrid officialise le transfert de Cristiano Ronaldo pour six ans et la somme record de 94 millions d’euros[14]. Il réalise ainsi son rêve d’enfant et devient le joueur le plus onéreux de l’histoire du football. La somme de ce transfert déclenche par ailleurs une vive polémique dans les jours qui suivent son annonce.

Présenté le 6 juillet 2009 dans un stade Santiago Bernabéu comble, il bat un autre record : celui du joueur dont la présentation ramène le plus de supporters (entre 80 000 et 90 000 selon des sources divergentes), soit plus que Diego Maradona et ses 75 000 supporters lors de sa présentation à Naples en 1984, et également plus que son coéquipier Kaká, présenté lui aussi quelques jours plus tôt à Bernabeu devant 60 000 personnes.

180px-CRonaldo

magnify-clip

CR9 sous le maillot du Real Madrid

Il prend le numéro 9 avec un simple flocage « RONALDO » sur son maillot, ce qui le rend identique à celui de son illustre prédécesseur et homonyme brésilien Ronaldo. Il s’agit d’une volonté du joueur d’avoir exactement le même maillot que El Fenomeno, l’une de ses idoles. Ce désir du Portugais est à l’origine d’un conflit avec Florentino Pérez, soucieux de vendre une quantité élevée de maillots de sa nouvelle star, qui s’inquiète en voyant de nombreux supporters porter le maillot de l’autre Ronaldo, celui de l’avant-centre Brésilien, lors de la présentation de l’ex-Mancunien.

Vivement critiqué après une pré-saison relativement moyenne, il débute remarquablement sa saison en inscrivant notamment un doublé sur coup franc contre Zurich en Ligue des Champions, suivi dans la même semaine d’un nouveau doublé contre Xerez en championnat d’Espagne. Trois jours plus tard, contre Villareal, il inscrit un nouveau but après deux minutes de jeu et devient la recrue la plus prolifique de l’histoire du Real Madrid (5 buts en 4 journées de championnat). Le 30 septembre 2009, lors du match de la 2e journée de Ligue des Champions contre l’Olympique de Marseille, il marque églament un doublé et est à l’origine d’un pénalty sifflé en faveur du Real Madrid suite à un tacle du défenseur sénégalais Souleymane Diawara dans la surface de réparation qui entraine l’expulsion de ce dernier, Il apprend après le match qu’il a contracté une blessure à la cheville droite[15]. Il est indisponible pour le choc contre le FC Séville quatre jours plus tard quand le Real Madrid enregistre sa première défaite de la saison, au cours d’un match dominé de main de maître par les Andalous (2-1). Une semaine après avoir contractée cette blessure, il joue un match important d’éliminatoires de la Coupe du Monde 2010 contre la Hongrie. Pendant ce match, il aggrave sa blessure qui le rend indisponible trois à quatre semaines[15],[16]. Une anecdote rocambolesque surgit sur l’origine de cette blessure[17],[18]. En son absence, le Real Madrid enchaîne des performances en demi-teinte, battu notamment trois buts à deux par le Milan AC à domicile et humilié quatre buts à rien sur la pelouse du club de troisième division d’Alcorcon lors de l’entrée en lice des Merengue en Coupe d’Espagne. Le débat sur la Ronaldo-dépendance est alors plus que jamais d’actualité.

Il fait son retour sur les terrains 55 jours après sa blessure, le 25 novembre 2009, à l’occasion de la victoire 1-0 du Real Madrid sur le FC Zurich lors de la 5e journée de Ligue des Champions, trois jours avant le premier clasico de la saison contre le FC Barcelone. il débute le clasico en tant que titulaire alors qu’il est encore un peu juste physiquement et ne peut pas jouer plus de 60 minutes, le Real perd le clasico 1-0 mais réalise l’une de ses meilleures prestations de la saison[19]. Une semaine après, Ronaldo marque un autre but contre Almería et reçoit son premier carton rouge avec Madrid pour avoir enlevé son maillot et fauché un adversaire[20]. Contre l’Olympique de Marseille en Ligue des champions, Ronaldo est en quête de rachat ce qu’il fait avec brio en inscrivant un but dès la cinquième minute sur un coup franc magistral et un but plein de vista en fin de match[21]. Le 24 janvier 2010, Cristiano Ronaldo inscrit un doublé en trois minutes avant de se faire expulser lors de la victoire 2-0 contre Málaga.

En sélection portugaise [modifier]

International portugais depuis le 20 août 2003 (Portugal-Kazakhstan), Cristiano Ronaldo compte aujourd’hui 62 sélections et 22 buts marqués. Durant l’Euro 2004, après de brillantes prestations comme son entrée face à la Grèce (un but de la tête), il devient titulaire de la Selecçao. Le milieu offensif va même jusqu’à marquer contre les Pays-Bas en demi-finale de la compétition. Le Portugal accède donc en finale contre la Grèce, que le lusitanien rencontre pour la deuxième fois de la compétition. Cependant, la Selecçao perd cette finale 1-0, ce qui le rend inconsolable pendant quelques temps.

Lors de la Coupe du monde de 2006, il confirme ce statut en participant au parcours de la sélection portugaise en inscrivant notamment un but contre l’Iran lors du premier tour et en convertissant le tir au but de la qualification face à la sélection anglaise. Il quitte néanmoins la compétition, avec une défaite face à la France[22]. De plus, une polémique éclate lors du match Angleterre-Portugal[23] parmi les supporteurs anglais après que le coéquipier de Ronaldo à Manchester United, Wayne Rooney, se fait expulser (il parle alors à l’arbitre à la suite d’un mauvais geste de l’anglais)[24],[25],[26].

En 2008, Luiz Felipe Scolari le sélectionne pour l’Euro. Ronaldo dispute trois rencontres dont deux en poules bien qu’étant blessé au pied droit. Le Portugal termine premier du groupe C. Ronaldo marque un but et fait une passe décisive à Ricardo Quaresma lors du match contre la République Tchèque (victoire 3-1), et est ensuite élu homme du match. En quart de finale, le Portugal se fait éliminer par l’équipe d’Allemagne sur le score de trois à deux.

Palmarès [modifier]

Avec Manchester United [modifier]

Avec Real Madrid [modifier]

  • Vainqueur du Trophée Santiago Bernabeu

Avec l’équipe du Portugal [modifier]

  • Coupe d’Europe :
    • Finaliste de l’Euro 2004 (6 matchs joués – 2 buts – 2 passes décisives).
    • Quart de Finaliste de l’Euro 2008 (3 matchs joués – 1 but – 1 passe décisive).

Distinctions personnelles [modifier]

Statistiques [modifier]

Club Saison Championnat national Coupe nationale Coupes européennes Total
Sporting Portugal
(Portugal Portugal)
2002-2003 25 3 0 3 2 0 3 0 0 31 5 0
Manchester United
(Angleterre Angleterre)
2003-2004 28 4 4 6 2 0 5 0 0 39 6 4
2004-2005 33 5 4 9 4 0 8 0 0 50 9 4
2005-2006 33 9 6 6 2 1 8 1 0 47 12 7
2006-2007 34 17 14 8 3 1 11 3 5 53 23 20
2007-2008 33 31 7 4 3 0 11 8 1 48 42 8
2008-2009 33 18 7 6 3 0 14 5 2 53 26 9
Real Madrid
(Espagne Espagne)
2009-2010 12 9 1 0 0 0 4 6 0 16 15 1

Dernière modification le 27 septembre 2009

Humanitaire [modifier]

Il a rencontré le vice-président de la République Indonésienne, Muhammad Jusuf Kalla, et le président de la partie est de l’île de Timor, Xanana Gusmão. Le joueur a réussi à obtenir 66 000 livres sterling (environ 95 000 euros) en vendant aux enchères ses affaires personnelles de sport à Jakarta, en Indonésie.

Publicité [modifier]

Cristiano Ronaldo a été nommé joueur le plus sexy de l’Euro 2004, de la Coupe du monde 2006 ainsi que de l’Euro 2008[réf. nécessaire]. Outre son talent, c’est donc son profil métrosexuel qui lui permet de se différencier d’un point de vue marketing[réf. nécessaire]. Il a fait des publicités pour Suzuki, Nike, Extra Joss (une boisson énergétique en Indonésie) et Pepe Jeans. Il apparaît aussi sur les couvertures des jeux FIFA Street 2 et Pro Evolution Soccer 2008. En 2009, Cristiano Ronaldo représente Fifa 09 au côté de John Terry sur la jaquette du jeu en Angleterre. Il a également été le représentant de la marque de boisson américaine Coca Cola en Asie. En 2010, Cristiano Ronaldo pose également pour la marque vestimentaire Giorgio Armani au côté de l’actrice américaine Megan Fox[36].

Annexes [modifier]

Bibliographie [modifier]

  • (en) Cristiano Ronaldo, Moments, Macmillan, 5 octobre 2007, 1re éd., 176 p. (ISBN 978-0230706699) 
  • (en) Cristiano Ronaldo, Moments, Macmillan, 2 mai 2008, 2e éd., 173 p. (ISBN 978-0330457705) 

Notes et références [modifier]

  1. Profil de Cristiano Ronaldo [archive] sur realmadrid.com. Consulté le 18 septembre 2009
  2. a, b et c Cristiano Ronaldo [archive] sur http://www.sofoot.com [archive]. Consulté le 18 janvier 2010
  3. Cristiano Ronaldo avec les moins de 17 ans [archive]
  4. Cristiano Ronaldo avec les espoirs [archive]
  5. C.Ronaldo en sélections [archive]
  6. Ronaldo, le plus rapide du monde [archive] sur http://www.sfrfoot.fr [archive]. Mis en ligne le 11 décembre 2009, consulté le 19 janvier 2010
  7. a et b Olivier Cothenet, « Cristiano Ronaldo, l’enfant-prodige portugais [archive] » sur http://www.maxifoot.fr [archive], Le Portrait De La Semaine. Mis en ligne le 20 novembre 2003, consulté le 19 janvier 2010
  8. Cristiano Ronaldo : « Je peux mieux faire » [archive] sur http://fr.fifa.com [archive]. Mis en ligne le 3 novembre 2008, consulté le 18 janvier 2010
  9. Cristiano Ronaldo doublement honoré [archive] sur http://www.lequipe.fr [archive]. Mis en ligne le 23 avril 2007, consulté le 19 janvier 2010
  10. C. Ronaldo restera à MU [archive] sur http://www.lequipe.fr [archive]. Mis en ligne le
  11.  11 janvier 2008, consulté le 19 janvier 2010

 http://images.google.fr/images?hl=fr&rlz=1T4SUNC_frFR364FR364&oq=&q=c.ronaldo&um=1&ie=UTF-8&ei=15d6S9y9MIG74gas-azECw&sa=X&oi=image_result_group&ct=title&resnum=8&ved=0CCwQsAQwBw

  1. Ferguson veut garder Ronaldo [archive] sur http://www.lequipe.fr [archive]. Mis en ligne le 16 mars 2007, consulté le 19 janvier 2010
  2. (en) The website of dreams – season 2007-2008 [archive] sur http://www.stretfordend.co.uk [archive]. Consulté le 19 janvier 2010
  3. Cristiano Ronaldo [archive] sur http://fr.uefa.com [archive]. Consulté le 19 janvier 2010
  4. (en) Real Madrid and Manchester United seal the transfer of Cristiano Ronaldo [archive] sur realmadrid.com, 26 juin 2009. Consulté le 26 juin 2009
  5. a et b Cristiano Ronaldo absent au moins un mois [archive] sur http://www.lemonde.fr [archive]. Mis en li

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 Image de prévisualisation YouTube

 

 cristiano-ronaldo-mu

 

 cristiano-ronaldo-01